Comment devenir un vrai espion ?

Comment devenir un vrai espion ?

de lecture - mots

Travailler comme espion pour la France, à la DGSE est un travail passionnant, mais tout le monde n'est pas fait pour cela. En tant qu'espion, également connu sous le nom d'agent secret, chaque jour est différent.

Certains jours, vous pouvez témoigner au tribunal, rassembler des preuves pour une enquête, arrêter des personnes ou rencontrer des informateurs. Pour devenir un espion, vous devrez suivre un processus de candidature rigoureux, passer une vérification approfondie des antécédents et suivre le programme de formation difficile du FBI.

En fin de compte, travailler comme espion au sein de la DGSE, c'est travailler pour le gouvernement français

Cela signifie qu'il faut placer la sécurité de la nation au-dessus de toute autre préoccupation et, dans de nombreux cas, faire face à des décisions éthiques difficiles. L'endurance mentale et physique est essentielle pour réussir dans ce domaine.

 

Quelles sont les études nécessaires pour devenir agent-secret ?

Qualifications pour la formation d'espion

D’abord, distinguons les différents métiers d’agents au sein de la DGSE

Avant de postuler pour devenir un agent spécial, assurez-vous que vous remplissez toutes les conditions requises :

  • Vous devez avoir au moins 21 ans
  • Avoir participé à la Journée d’Appel et de Préparation à la Défense (JAPD)
  • Vous devez être au minimum titulaire d'une Licence, mais seront privilégiés ceux qui possèdent un Master 2 (bac+5) pour les métiers de catégorie A
  • Ne pas être interdit de port d’arme
  • Avoir une certaine expérience professionnelle et posséder un permis de conduire.
  • En outre, votre diplôme et vos qualifications doivent appartenir à une catégorie des corps de métiers recherchés dans les renseignements, à savoir : comptabilité, informatique, langues, droit, ingénieur, exploitation et renseignements

À noter que certains métiers d’agents (catégorie B et C) peuvent être obtenu avec une formation brevet des collèges ou baccalauréat, par exemple agent secret adjoint administratif ou secrétaire spécialisé

 

 

Comment devenir agent pour la DGSE en France ?

agent secret français DGSE

Processus de candidature pour devenir un espion français

Distinguons d’abord les différents métiers d’espion ou agent secret qui vous seront proposés :

Les métiers de Catégorie A : Le corps des attachés, ce sont les plus métiers les exigeants et intellectuels de l’espion. Elle encadre la cyber défense, lutte anti-terrorisme et affaires géopolitiques

Les métiers de Catégorie B : Ce sont les métiers d’espions administratif spécialisés. Elle regroupe la logistique, comptabilité, ressources humaines

Les métiers de Catégorie C : Il s’agit des métiers exécutifs : surveillance, agent de terrain, assistance sportive, mettre en œuvre des équipements de sécurité

La procédure de candidature pour devenir un espion pour la DGSE est longue et comporte plusieurs phases. Tout d'abord, vous devez remplir une demande en ligne.

Pour la phase I, vous passerez une série de tests écrits, y compris des tests dans votre spécialité. Si vous réussissez ces tests, vous passerez à la phase II, qui comprend un entretien en personne et un test écrit. Si vous faites partie des meilleurs candidats qui passent cette phase, vous recevrez une lettre de nomination conditionnelle.

En phase 1, vous aurez :

  • Une dissertation pour les métiers d’espion de catégorie A
  • Une étude de cas pour la catégorie B C
  • En phase 2, si vous avez réussi votre épreuve avec brio, vous aurez une épreuve d’anglais

 

Tests finaux pour les candidats

Après avoir reçu la lettre de nomination conditionnelle, votre candidature n'est pas encore terminée. Vous devrez passer quelques tests spécialisés avant d'être officiellement embauché. Vous devrez passer un test d'aptitude physique d'agent spécial, qui évalue entre autres vos aptitudes au 50m, 3000m, abdominaux, tractions et natation

Si vous voulez de l'aide, renseignez-vous sur les préparation pour réussir les épreuves physiques d'espion

En somme, vous devrez être bien entraîné physiquement pour espérer devenir un espion

Ensuite, vous devrez passer une enquête sur vos antécédents et un examen médical et psychologique comprenant des exigences en matière de vision et d'audition. Pas de prise de drogue tolérée

 

Formation d'espion

Si vous passez avec succès toutes les étapes du processus de candidature, votre test pour devenir un agent spécial n'est pas tout à fait terminé. Vous devrez suivre avec succès la formation de nouvel agent, un régime difficile de plusieurs semaines. Cela comprendra plusieurs centaines d’heures de cours sur des affaires, une formation aux armes à feu, des cours théoriques et des compétences opérationnelles.

Vous devrez également vous entraîner et passer un examen physique encore plus difficile que celui de la procédure de candidature.

Lorsque vous aurez terminé la formation de nouvel agent, vous serez officiellement un agent secret de la DGSE.

 

Comment devenir espion en Belgique ?

Services de renseignements belge VSSE

 

Si vous êtes belge, c’est une tout autre histoire. Car en effet, il n’y a pas de tels métiers que celui d’espion en Belgique.

Enfin, dans les faits, il y a bien sur un service de renseignement : la VSSE. Mais cette dernière n’emploie que des agents de contre-espionnage, au service des renseignements et de la sécurité civile.

Là-bas, vous aurez 2 postes principaux : inspecteurs et analystes.

Les inspecteurs sont en quelques sortes des James Bond moderne : ce sont des agents de terrain qui agissent pour la sécurité de l’état en récoltant des informations

Les analystes sont chargés d’étudier les rapports des informations collectées par l’inspecteur et décident ou non si les dossiers seront classés avec ou sans-suite et transmises aux autorités supérieures et forces de polices.

Quant au processus de recrutement, devenir un agent belge est aussi compliqué qu’en France. Il faut d’abord être majeur, avoir la nationalité belges, ne pas avoir d’antécédents médicaux ou psychologiques et, évidemment, être sportif.

 

Quels sont les prérequis d’un agent secret ?

Premièrement, le prérequis numéro un d’un espion c’est sa discrétion. C’est une qualité primordiale. Ainsi, ne dites jamais à personne que vous souhaitez devenir espion ou que vous l’êtes devenue. L’information pourrait se répandre, et un ennemi pourrait s’en servir pour menacer et torturer ceux qui connaissent votre identité

Il vous faudra également être disponible : Vous ne travaillerez pas à des horaires fixes 8h -17h comme tout le monde et vous aurez certainement des missions affectées à l’étranger ou hors de votre ville. Soyez prêt à vous rendre disponible pour devenir un agent secret.

Ayez une force de caractère résistante à toute épreuve. Vous devrez avoir les nerfs solides et être capable de travailler sous pression pour devenir un espion. Vos missions quotidiennes ne seront pas toujours faciles ! Faites preuve de leadership

 

Les aptitudes d’un bon agent secret 

Pour être un bon agent secret, il vous faut toutes ces aptitudes si dessous, et aussi un équipement d'espion professionnel

traceur gps

Être un maître du déguisement

Les agents secrets doivent également assumer de fausses identités lorsqu'ils travaillent sous couverture. Souvent, ils se font passer pour des personnages peu recommandables afin de pouvoir s'intégrer à leurs cibles, ou ils peuvent se faire passer pour des naïfs, des victimes potentielles. Ils doivent être convaincants dans ces rôles et posséder la capacité de cacher toute trace de leur propre personnalité.

 

Avoir des compétences spécialisées

Les agents secrets ont également besoin de compétences spécialisées, comme la maîtrise d'une langue, d'un pays ou d'une culture étrangère - en particulier les pays cibles difficiles à espionner, comme la Chine, la Russie et la Corée du Nord. Parmi les autres compétences spécialisées figurent le piratage informatique, les arts martiaux, la surveillance, l'usurpation d'identité et les armes.

 

Discretion et confidentialité

Les agents spéciaux doivent être discrets et préserver la confidentialité. Ils ne peuvent pas révéler leur identité ou discuter de leur travail, et ils ne peuvent certainement pas publier des mises à jour sur Facebook et Twitter. La connaissance par des personnes extérieures à l'Agence de votre association avec la DGSE, CIA, FBI ou la Communauté du renseignement peut limiter votre capacité à accomplir certaines tâches ou vous empêcher de les accomplir.

Il en va de même pour le FBI, le KGB et la DGSE

 

Être un bon agent-double

Le sens de l'observation, l'intuition, la capacité à assumer de fausses identités, le secret et l'expertise dans des domaines spécialisés requièrent tous un certain niveau d'intelligence.

Les agents secrets doivent être titulaires d'un baccalauréat ou d'une Licence et avoir un excellent dossier scolaire, de préférence avec une moyenne générale de 14 ou plus. Ils doivent également posséder d'excellentes compétences écrites et verbales.

 

Avoir le sens de l’observation

Les agents secrets doivent avoir un sens aigu de l'observation pour examiner attentivement leurs sujets sans donner l'impression de faire preuve d'une attention démesurée. Lorsqu'ils suivent des sujets, ils doivent exercer une surveillance efficace tout en évitant d'être repérés. Les agents secrets doivent également prêter attention aux détails et avoir d'excellents pouvoirs de mémoire.

 

Une bonne agilité mentale et intuition

Les agents secrets prennent souvent des décisions en une fraction de seconde. Ils doivent donc être mentalement agiles pour réagir rapidement lorsque la situation prend une tournure inattendue. Lorsqu'ils travaillent sur le terrain, les agents secrets ont rarement le luxe de retourner à la planche à dessin pour réfléchir à un plan B. Ils doivent formuler des solutions alternatives sur le champ.

De plus, ils ont besoin d'intuition lorsqu'ils n'ont pas le temps de rassembler des informations supplémentaires ; les agents secrets doivent se fier à leur instinct pour choisir la meilleure ligne de conduite, un espion se doit d’avoir une grande intelligence sociale.

 

Apprenez à espionner en toute discrétion, maintenant

montre caméra espion

 

Vous l’aurez compris, devenir un agent secret demande un bon parcours scolaire, une grande maitrise sportive, de la discrétion et bien d’autres aptitudes de terrain.

Désormais, vous savez comment faire partie de l’élite en costume qui traite d’affaires confidentielles d’État

Si vous voulez devenir un vrai espion, nous avons tout le matériel professionnel qu’il vous faut pour vous entraîner et gagner des compétences sur le terrain


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés