homme qui ment

Comment Mentir comme un Professionnel ?

de lecture - mots

Mentir est l’une des qualités principales d’un espion. En effet, un bon agent secret doit être capable de tromper sa cible afin de mieux gagner sa confiance, s’infiltrer aux bons endroits et récupérer les informations nécessaires.

Mais être un bon menteur ne s’improvise pas, les agents s’entraînent et en ont fait un don

Imaginez-vous dans un territoire ennemi, infiltré, le moindre faux pas signifie la mort. Le moindre mot de travers, un rire nerveux ou même une goutte de sueur peut vous trahir

C’est pourquoi aujourd’hui nous allons voir les secrets les mieux gardés des espions pour mentir comme des professionnels

 

Comment être un bon menteur ?

Dans cette partie, nous allons voir étape par étape ce qu’il faut connaitre en amont ainsi que les préparatifs de votre communication pour mentir comme un pro

  1. Soyez bien renseignés

Comme pour toute autre tâche, vous devrez préparer le terrain et faire quelques devoirs avant de mentir.

Ce n’est certes pas possible à chaque fois, car on peut avoir besoin de mentir tout de but. Dans ce cas, il est préférable de ne pas essayer de cacher la vérité du tout. Car mentir sans préparation, c'est comme mener une guerre sans stratégie.

Par exemple, voici comment une bonne préparation peut vous sauver la mise :

Vous deviez rendre un travail à votre boss mais vous venez tout juste de le terminer en retard. Avant de se rendre dans son bureau, faites le tour des bureaux et demandez si le boss était présent dans son bureau toute la matinée.

Si admettons, vous apprenez qu’il a dû quitter son bureau 10 minutes pour une pause ou une réunion à 8h30, alors vous pourrez dire : « Désolé, je suis passé à 8h30 et vous n’étiez pas là, je vous croyais absent pour la journée »

 

  1. Ayez confiance en votre mensonge

détecteur de mensonges

N'oubliez pas que votre niveau de confiance et votre ton peuvent faire passer votre vérité pour un mensonge.

Ainsi, chaque fois que vous devez mentir, gardez un ton de voix élevé et confiants. Le moindre doute dans votre voix alertera l'auditeur et vous risquez de vous faire prendre.

Tenez-vous en à cela

Ce que vous devez faire ensuite, c'est vous en tenir au mensonge que vous avez dit aux gens. Peu importe que vous ayez menti ou inventé quelque chose il y a un moment déjà, mais ne révélez pas la vérité de sitôt.

S'en tenir à votre mensonge lui donnera de la crédibilité et bientôt les gens commenceront à le croire comme vrai. Si vous prenez votre mensonge à la légère et révélez la vérité, même à votre ami personnel ou à quelqu'un d'autre, vous percerez vous-même un trou dans votre défense.

  • Tips : Ne raccourcissez pas la syntaxe des mots

De nombreux signes de tromperie sont non verbaux, mais les mots que vous choisissez peuvent également donner un aperçu de la véracité de votre déclaration.

Une personne sincère est plus susceptible de dire 'Je ne l'ai pas fait', par rapport à une personne qui ment qui raccourcira la syntaxe et dira « J’l’ai pas fait »

 

  1. Connaissez votre cible sur le bout des doigts

Les bons menteurs ont le même don que les bons communicateurs : la capacité de se mettre dans la tête de leurs interlocuteurs. L'empathie ne vous donne pas seulement des indices sur ce que votre sujet veut entendre, elle vous aidera à éviter de mettre le pied sur des pièges qui déclencheront ses soupçons.

Pour élaborer un mensonge crédible, vous devez tenir compte du point de vue de votre cible. Soyez au courant de ce qu’ils savent, soyez au courant de leurs intérêts et de leurs activités afin de pouvoir brouiller les pistes. Il vous faut toujours un coup d’avance

 

  1. Mentez-vous à vous-même

Ceci est très important si vous voulez que votre mensonge ressemble à la vérité.

Notre esprit est un grand illusionniste. Si notre cerveau est capable de nous faire croire à quelque chose d’irréel, nous pouvons aussi lui faire croire à un mytho, en lui mentant.

Quel que soit le mensonge à dire, ne pensez même pas que la vérité était autre et que vous êtes en train d’inventer. Bien sûr, elle va venir à votre conscience et vous déranger, mais repoussez-la vérité et faites passer votre esprit pour un idiot en vous rappelant quelque chose qui n'est pas vrai.

Souvenez-vous que si vous montrez de la sympathie pour la vérité que votre subconscient vous présentera, vous commencerez à vous sentir coupable, ce qui pourrait vous amener à révéler le mensonge.

Il faut donc vous persuader et vous convaincre que vous dites la vérité.

 

  1. Rappelez-vous de ce que vous avez dit

femme qui croise les doigts

Vous connaissez cet adage ? "L'avantage de dire la vérité est que vous n'avez pas besoin de vous rappeler ce que vous avez dit". Oui, c'est le plus grand avantage de parler franchement.

Malheureusement, vous n’aurez pas cet avantage pour vous, les menteurs jouent avec une épine dans le pied.

Vous devrez vous souvenir de ce que vous avez annoncé comme « vérité » des heures des jours voire des semaines avant. Le niveau de détail peut varier en fonction des personnes impliquées ou de la personne à qui vous parlez, mais le message global et le cœur du problème DOIVENT être cohérents. En effet, s'ils discutent entre eux, tous partagent le même récit.

En fait, un mensonge n’est jamais réussi, car il y a toujours moyen de le trahir en révélant la vérité, même sans le faire exprès.

Travaillez votre mémoire et préparez vous bien avant de discuter avec une personne impliquée dans un mensonge, car sa vérité n’est peut-être pas la votre

Cela vous évitera des « Mais attend, je croyais que… » « La semaine dernière tu avais dit que… »

 

  1. Mentir avec d’autres personnes en les mettant dans la boucle

Si vous mentez à votre patron, assurez-vous de mettre vos collègues concernés dans la boucle et de leur dire à l'avance ce que vous allez dire à votre patron.

Si la personne à qui vous mentez connaît également vos amis et votre famille, mettez-les au courant à l'avance. Cela les aidera à préparer des réponses et à les rendre cohérentes au cas où votre patron essaierait de vérifier vos dires.

 

  1. Cacher son mensonge dans une vérité

Voici certainement l’astuce la plus efficace.

Les mensonges les plus difficiles à déceler sont ceux qui ne sont pas vraiment des mensonges. Vous dites la vérité, mais d'une manière qui laisse une fausse impression. Techniquement, il ne s'agit que d'une tergiversation - environ la moitié d'un péché. Ou bien vous pouvez partir d’une base vraie et rajouter un détail mensonger. Une étude menée en 1990 sur des menteurs pathologiques a révélé que ceux qui pouvaient éviter les questions de suivi réussissaient beaucoup mieux leurs tromperies.

Il vous sera également plus facile pour vous de vous souvenir de ce mensonge et donc de le faire durer si la base est une vérité

 

Comment nier les faits ? [Communication Non verbale]

femme stressée par son mensonge

Dans votre mensonge, il y a de fortes chances pour que votre interlocuteur vous teste, afin de voir votre réaction, et ce, pour mieux déceler le vrai du faux. Il vous faudra donc un mental d’acier pour ne rien laisser paraître. C’est pourquoi, dans cette partie, nous allons voir comment nier les accusations

 

Maintenez votre ligne directrice

Lorsqu'ils interrogent un suspect, les agents des forces de l'ordre commencent par lui poser des questions de base sur lesquelles il ne mentira probablement pas - son nom, son lieu d'origine, l'école qu'il a fréquentée - afin d'observer son comportement "de base". Ensuite, ils montent la pression en posant des questions sur les allégations et observent si ce comportement de base change.

Tout est basé sur une base de référence. Ces facteurs de stress deviennent de plus en plus difficiles au fur et à mesure que vous avancez, donc ils chercheront des déviations par rapport à la ligne de base.

Si vous voulez mentir de manière convaincante, la clé est de rester aussi cool et posé que si vous disiez la vérité. Le problème est que les écarts par rapport à votre ligne de base sont souvent inconscients et incontrôlables.

 

Respirez normalement

Il existe une corrélation directe entre le stress (qui pourrait indiquer une tromperie) et l'augmentation de la température du cerveau. Inspirer brusquement est l'une des façons dont le cerveau essaie de se refroidir.

Souvent, après avoir raconté un mensonge ou fait une fausse déclaration, les gens inspirent rapidement, généralement par la bouche ou le nez, afin de refroidir la température du cerveau

Pour éviter de vous trahir, faites de votre mieux pour continuer à respirer normalement.

 

Penchez-vous légèrement

Selon des études scientifiques sur le mensonge, lorsqu'une personne ment, elle cherche inconsciemment à créer une distance et se penche vers l'extérieur lorsqu'elle s'adresse à quelqu'un. Pour paraître plus digne de confiance, penchez-vous un petit peu.

 

Essayez de ne pas transpirer

La transpiration est une réaction naturelle à la nervosité ou au stress, en particulier autour de la racine des cheveux et de la lèvre supérieure. Encore une fois, il est difficile de forcer votre corps à ne pas le faire, mais vous pouvez faire de votre mieux.

Des études montrent que, lorsque la température du cerveau augmente, on observe souvent de la transpiration autour de la racine des cheveux, sur le front, juste sous le nez et au niveau des lèvres, explique-t-il, c’est ainsi que les fausses informations sont décelées

 

Ne touchez pas votre peau

Lorsque la température du cerveau augmente, le corps tente de se calmer par certaines réponses neuromusculaires, dont l'une consiste à toucher sa propre peau. Si d'habitude vous ne touchez pas votre visage, votre nez, vos bras, votre barbe ou d'autres parties de votre corps, résistez à l'envie de le faire lorsque vous mentez. Il en va de même pour les lèvres : ne vous mordez pas les lèvres

Apprenez en plus sur les différentes micro-expressions qui pourraient vous trahir

 

Soyez bien équipés pour mieux mentir !

caméra espion

Vous l’aurez compris, un bon menteur est celui qui s’est bien préparé et qui maîtrise ses expressions micro-faciales. Le menteur professionnel a une bonne mémoire et ne cède pas à la pression.

Pour vous aider à mentir aussi bien qu’un vrai espion, nous avons pour vous du matériel d’espionnage professionnel qui va vous aider à vous préparer en récoltant les informations clés pour vos mensonges.

Une caméra espion est l’accessoire qu’il vous faut !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés